Home | Aller au contenu | Aller au menu | Politique d'accessibilité | Contact

Vision de l'OBV de la baie Missisquoi

Traduire ce site en

Vision de l'organisme

Bref historique

Dans le cadre d'une entente internationale de coopération pour la gestion du lac Champlain entre les états du Vermont et de New York et le gouvernement du Québec, un comité interministériel de concertation de la région de la Montérégie a été mis en place pour la baie Missisquoi. Un premier plan d'action a été réalisé par la direction régionale de la Montérégie du ministère de l'Environnement en 1998 à la suite des consultations publiques avec la participation des organismes du milieu et des MRC Brome-Missisquoi et Haut-Richelieu. La CBVBM a été créée le 4 février 1999 pour mettre en œuvre les actions avec tous les intervenants du milieu.

En 2002, la CBVBM a été reconnue officiellement comme étant un organisme de bassin versant prioritaire dans la Politique nationale de l'eau du Québec. La démarche d'élaboration d'un Plan directeur de l'eau a débuté en 2002 ainsi que les consultations publiques sur le portrait et le diagnostic du bassin versant. Un bilan du plan d'action a été produit en 2005 et le Plan directeur de l'eau est officiellement déposé en 2011.

En 2009, la Corporation a modifié son nom pour Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi à la suite du redécoupage effectué par le MDDEP pour l'ensemble des 40 organismes de bassins versants au Québec. L'OBVBM est constitué en personne morale en vertu de la partie III de la Loi sur les compagnies et son financement provient en majeure partie du gouvernement du Québec.

Rôle de l'organisme

La mission de l'OBVBM est d'établir le Plan directeur de l'eau du bassin versant, un document d'orientation qui dresse le portrait de la situation et le diagnostic ainsi qu'un plan d'action. En établissant l'état actuel de la situation, les enjeux prioritaires pour la population et l'état futur souhaité, l'OBVBM peut identifier ce qui devrait être fait et quels sont les responsables qui seraient les mieux placés pour effectuer une action en partenariat avec les autres intervenants du milieu.

En établissant des objectifs communs, l'OBVBM incite les intervenants à travailler dans le même sens et les encourage à élaborer des actions qui donneront les résultats escomptés. L'OBVBM participe au travail des intervenants en favorisant l'échange d'information et la recherche de financement. Ce réseautage des gens ayant des défis communs, crée une synergie à l'intérieur comme à l'extérieur du bassin versant. L'OBVBM appuie les actions des intervenants et aide à franchir les obstacles à leur mise en œuvre.

Éthique de l'organisme

L'organisme du bassin versant de la baie Missisquoi est un organisme rassembleur et accompagnateur. Il élabore un plan d'action et favorise sa mise en œuvre en suivant deux principes directeurs.

  • 1-Le respect des intervenants du milieu : l'organisme travaille au rythme des gens du milieu et profite des opportunités d'action pour accompagner les intervenants dans le bassin versant.
  • 2-La qualité des réalisations : les projets et les productions de l'organisme sont réalisés dans un souci de rigueur professionnelle et de vulgarisation de l'information.

L'OBVBM ne prend pas la place des organismes du milieu et n'impose pas d'actions. Le plan d'action du Plan directeur de l'eau est évolutif en fonction des succès obtenus et du suivi des résultats. L'OBVBM appuie les actions du milieu qui répondent aux orientations du Plan directeur de l'eau. Il peut effectuer de l'accompagnement et même des actions dans le milieu lorsque c'est nécessaire soit pour initier des projets, soit pour donner des exemples concrets.

Vision du bassin versant

Lors des consultations publiques pour élaborer le PDE, une vision du bassin versant a été proposée pour exprimer un but commun.

« Une eau plus saine pour assurer une bonne qualité de vie dans le bassin versant de la baie Missisquoi. »

Les citoyens ont reconnu qu'il y a une très bonne qualité de vie dans le bassin versant, mais qu'elle a été perturbée par des problèmes de mauvaise qualité de l'eau, de dégradation de certains écosystèmes aquatiques, de prolifération de cyanobactéries et que ces problèmes peuvent affecter leur santé.

Les orientations du travail de l'OBVBM vont dans le sens de cette priorité exprimée par les citoyens qui ont participé aux consultations publiques : retrouver le plus rapidement possible une qualité de l'eau satisfaisante et protéger la ressource « eau » pour les générations futures afin de sécuriser les usages d'eau potable et les activités aquatiques, de protéger la santé publique et la santé des écosystèmes aquatiques, d'assurer une bonne qualité de vie aux citoyens (résidents, commerçants, agriculteurs, villégiateurs, touristes).

Signature et logo

Les membres de l'OBVBM travaillent d'un commun accord afin de promouvoir des solutions et de réaliser des actions concrètes de protection de l'eau et ce, de façon prioritaire dans leur secteur d'intervention.

La signature traduit cette valeur corporative.

« Une source de solutions, un réseau d'actions. »

Le logo illustre également cette coopération. Le rond bleu représente la baie Missisquoi et les lignes courbes, les trois principaux cours d'eau : ligne du haut, la rivière aux Brochets et lignes du bas, les rivières de la Roche et Missisquoi. Les trois vagues représentent les trois secteurs représentatifs de l'organisme : communautaire, municipal et économique.