Nouvelles et actualités concernant l'OBVBM

Renouvellement 2017 du Plan d’action pour le lac Champlain - Perspectives d'action


Message du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, concernant le renouvellement du Plan d'action pour le lac Champlain

Forts de leurs fructueuses collaborations établies au fil des années, le Québec, le Vermont et l’État de New York poursuivent leurs engagements en renouvelant le plan d’action pour la restauration et la protection des eaux et des ressources naturelles du lac Champlain. Intitulé Perspectives d’action : un plan progressif pour l’avenir du lac Champlain,ce plan demeure un modèle inspirant de démarche de développement durable et de gestion intégrée des ressources en eau. La révision de ce plan d’action a été conduite grâce aux efforts du comité directeur du Lake Champlain Basin Program (LCBP), dont le rôle est inscrit dans l’Entente de coopération en matière d’environnement relativement à la gestion du lac Champlain qui lie les gouvernements du Québec, du Vermont et de l’État de New York depuis 1988. Le Québec est membre de ce comité directeur et, à ce titre, il entend continuer de jouer pleinement son rôle dans la gestion intégrée du bassin du lac Champlain. Les objectifs du plan d’action 2017 du LCBP ont été établis en s’appuyant sur une large consultation des organisations intéressées. Ils tiennent aussi compte des recommandations des citoyens soucieux de restaurer et de protéger les ressources écologiques du bassin, tout en préservant les activités économiques essentielles de la région. Le plan propose des actions en ce sens, encourageant ainsi le développement d’une communauté prospère, unie et impliquée. Le développement durable et la lutte contre les changements climatiques font partie intégrante de la nouvelle politique internationale du Québec Le Québec dans le monde : s’investir, agir, prospérer. L’importance des collaborations régionales et internationales, comme celle entourant le lac Champlain, y est d’ailleurs soulignée. C’est donc avec enthousiasme que le Gouvernement du Québec remercie et félicite le LCBP pour le travail accompli et s’engage de nouveau à participer activement, aux côtés de ses partenaires, à la gestion du lac Champlain et de son bassin, au bénéfice des générations actuelles et futures.

Philippe Couillard

Consultez le sommaire et le plan complet en anglais ici : http://www.lcbp.org/about-us/opportunities-for-action/

ATELIER SUR L’AGROFORESTERIE RIVERAINE ET SES BÉNÉFICES


L’Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi et CLG AGFOR invitent les producteurs agricoles de la région à assister à l’atelier sur l’agroforesterie riveraine et ses bienfaits qui sera présenté le 11 octobre 2017 de 9 h à midi devant le 498, chemin de la Grande-Ligne à Notre-Dame-de-Stanbridge.

Voir pièces jointes.

Réunion publique CMI - Inondations du lac Champlain et de la rivière Richelieu - 12 juillet


Participez à la 1re Réunion publique de la Commission Mixte Internationale et du Groupe d’étude sur les inondations du lac Champlain et de la rivière Richelieu. Trois soirées sont prévues dont une à Burlington, une à Plattsburgh et une à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Au Québec, l'événement aura lieu le mercredi 12 juillet 2017 de 18:00 à 21:00 à la Corporation du Fort St-Jean, 15 Rue Jacques-Cartier N, Saint-Jean-sur-Richelieu.
Venez en apprendre sur l'étude prévue et partager vos opinions.
Lien pour s'inscrire à l'événement : https://www.eventbrite.ca/e/inscription-reunion-publique-a-saint-jean-sur-richelieu-35441858553

Pour plus d'info (page française à venir bientôt) : http://www.participezcmi.org/Champlain-Richelieu

Site web du groupe d'étude : http://ijc.org/fr_/LCRR

Carte d'invitation : 8-8045-Carte-Quebec-v-01.pdf


Concours - Gagnez une bande riveraine d'une valeur de 2500$! - Participation au Festival Mikinak



concours_bande_riveraines_mikinak2.png






















ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE L'ORGANISME DE BASSIN VERSANT DE LA BAIE MISSISQUOI


L’Organisme de bassin versant de la baie Misssisquoi tiendra son assemblée générale annuelle le lundi 19 juin à 19h00   au Centre communautaire de la municipalité de Saint-Armand situé au 44, rue Branly.

Mandaté par le gouvernement du Québec en vertu de la « Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et visant à renforcer leur protection » l'Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi a le mandat d'élaborer et mettre à jour un plan directeur de l’eau qui identifie les enjeux locaux liés à la protection de la ressource eau dans une perspective de protection de l’environnement et de développement durable du territoire.

Fidèle à ses habitudes, l’assemblée générale des membres est l’occasion de faire le point sur l’état de la qualité de l’eau dans le bassin versant et de présenter quelques uns  des projets des acteurs du milieu.

Au programme de la soirée :

En plus de la présentation du rapport annuel et du bilan du Plan d’action concerté, deux présentations sont au programme de la soirée en lien avec le contrôle de la pollution diffuse agricole.

GÉODEP - Un outil de diagnostic des exportations de phosphore à l’échelle du territoire de la MRC Brome Missisquoi - Aubert Michaud, chercheur, IRDA

Cet outil de gestion à l'intention des services-conseils, des entreprises agricoles et des gestionnaires du territoire permet d'établir le diagnostic de la vulnérabilité des champs au ruissellement de surface, à l’érosion et aux pertes de phosphore vers les cours d’eau et, d’évaluer les retombées de scénarios alternatifs des champs sur ces exportations.

Interventions ciblées sur le contrôle des eaux de ruissellement et la conservation des sols dans les secteurs dégradés de Brome-Missisquoi - Enrique Martin de Villodres, agronome, OBVBM

Dans le cadre de ce projet réalisé en partenariat avec la MRC Brome Missisquoi, un plan d’intervention est proposé aux producteurs agricoles des secteurs vulnérables à l’érosion ciblés à l’aide de l’outil GEODEP et des secteurs où des travaux d’entretien de cours d’eau sont décrétés par la MRC afin de réduire les eaux de ruissellement et le volume de sédimentation provenant des terres agricoles vers les cours d’eau. Débuté à l’automne 2016, les résultats sont plus qu’encourageant !

Bienvenue à tous!

Source : Johanne Bérubé 
Directrice générale  450-955-1821

Offre d'emploi - Agents de sensibilisation et d’inspection des espèces exotiques envahissantes à la baie Missisquoi


L’organisme de bassin versant de la baie Missisquoi est à la recherche de deux agents de sensibilisation pour la période estivale dans le cadre de sa campagne prévention de la propagation des espèces exotiques envahissantes à la baie Missisquoi.

Consultez l'offre complète en PDF.

Offre d'emploi - Agents de bandes riveraines


L’organisme de bassin versant de la baie Missisquoi est à la recherche de deux candidats pour occuper les postes d’agents de bandes riveraines pour la période estivale.

Consulter l'offre complète en PDF.

Signaler une tortue au Québec - Projet Carapace


Vous avez aperçu une tortue au Québec? Projet Carapace veut le savoir!

Il n’est pas rare de voir des tortues se déplacer en dehors des milieux aquatiques. Durant leur saison active, de mai à octobre, les tortues se déplacent pour diverses raisons : trouver de la nourriture, changer d’habitat, trouver un partenaire pour s’accoupler ou pondre des œufs. Malheureusement, les déplacements impliquent une part de danger pour les tortues puisqu’en traversant des routes ou des milieux terrestres, elles sont très vulnérables aux collisions et aux dérangements.

C’est pourquoi Conservation de la nature Canada (CNC) a besoin de votre aide. Si vous voyez une tortue au Québec, veuillez nous en informer en remplissant la fiche de signalement.

Soyez attentifs durant le mois de juin! Les tortues femelles se déplacent plus fréquemment pour trouver un site convenable pour pondre leurs œufs. Vous les observerez peut-être en train de creuser ou de déposer leurs œufs sur l’accotement de sable ou de gravier des routes, un comportement dangereux pour leur survie en raison du risque élevé de collision.

https://www.carapace.ca/



Plans d'interventions sur le contrôle des eaux de ruissellement et la conservation des sols dans les secteurs agricoles dégradés de Brome Missisquoi


Dans le cadre du projet Interventions ciblées sur le contrôle des eaux de ruissellement et la conservation des sols dans les secteurs agricoles dégradés,  l’Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi et la MRC Brome Missisquoi travaillent de concert pour améliorer la qualité de l’eau, les écosystèmes aquatiques et la biodiversité dans Brome Missisquoi.

Le premier volet  du projet vise à  réduire l’impact des  eaux de ruissellement des secteurs agricoles vulnérables à l’érosion alors que le deuxième volet vise à améliorer la durabilité des travaux d’entretien de cours d’eau par une approche novatrice en termes d’aménagement et de concertation.

Volet 1

Un plan d’intervention sera proposé aux producteurs agricoles des secteurs vulnérables à l’érosion afin de réduire la perte des sols en contrôlant le volume de particules déplacées par le ruissellement par des pratiques de rotation de culture, culture de couverture, culture intercalaire… et la mise en place d’ouvrages hydroagricoles comme des voies d’eau engazonnées, bassins de sédimentation, bandes riveraines élargies…

Les secteurs sensibles à l’érosion ont été ciblés à partir des données existantes (qualité de l’eau, types de cultures, récurrence des travaux d’entretien de cours d’eau…) et validés par l’outil Geodep qui permet de produire des prévisions annuelles de ruissellement et d’exportations de sédiments et de phosphore à l’échelle du champ.

Volet 2

Sans compromettre les impératifs du drainage agricole, des aménagements seront intégrés aux travaux d’entretien des cours d’eau décrétés par la MRC Brome Missisquoi en fonction des caractéristiques hydrauliques et géomorphologiques.

Pour s’assurer de la durabilité et réduire la fréquence des travaux d’entretien de cours d’eau, les producteurs agricoles concernés seront incités à mettre en place des actions visant à contrôler les eaux de ruissellement et le volume de sédimentation provenant de leur terre.

Cette approche vise à instaurer et institutionnaliser une démarche novatrice pour les travaux d’entretien des cours d’eau agricoles en lien avec les orientations des plans d’action de la MRC et de l’OBV Missisquoi.

Pour les deux volets du projet, un agronome accompagnera les producteurs agricoles jusqu’à la mise en œuvre des actions en partenariat avec les conseillers agricoles des producteurs.

L’Organisme de bassin versant a reçu l’appui financier du MAPAQ (volet 3.1 Approche régionale) et de la MRC Brome Missisquoi pour l’embauche d’un agronome sur une période de 3 ans dont le mandat est de réaliser les plans d’intervention à l’échelle des parcelles agricoles concernées et d’accompagner les producteurs agricoles pour la mise en place des actions.



Nouvelles CQMT du phosphore pour le lac Champlain au Vermont

par Eric Howe, Programme de mise en valeur du bassin versant du lac Champlain

Une charge quotidienne maximale totale, ou CQMT est un budget de pollution. Dans le cas du lac Champlain, un tel budget fait référence à une quantité maximale de phosphore et il établit les objectifs de réduction des polluants nécessaires pour atteindre les objectifs de qualité de l’eau du lac. Dans de nombreuses parties du lac Champlain, une trop grande quantité de phosphore a engendré une prolifération d’algues et des problèmes connexes durant des décennies.

Le 17 juin, l’Environmental Protection Agency des États-Unis a publié les CQMT du phosphore pour 12 segments du lac Champlain au Vermont, lac d’une longueur de 120 milles séparant les États du Vermont et de New York et s’étirant vers le nord jusqu’au Québec. Les segments sont des zones dans lesquelles les sources du Vermont se déchargent dans le lac.

Le bassin du lac Champlain comprend 587 milles (945 kilomètres) de littoral. Crédit : PMVBPLC

Le bureau de la région 1 de l’EPA et plusieurs organismes gouvernementaux du Vermont ont entamé il y a cinq ans un processus de mise à jour des CQMT pour cet État. Ce processus s’amorce par une mise à jour d’un modèle de qualité de l’eau du lac qui tienne compte des récentes données de surveillance du lac et de ses affluents recueillies par le Programme de mise en valeur du bassin versant du lac Champlain. L’EPA a ensuite établi et calibré un deuxième modèle de bassin hydrographique pour mieux comprendre l’ampleur relative et la géographie des sources de phosphore, incluant les terres urbaines, agricoles et forestières de tout le bassin du lac Champlain.

Le modèle de bassin hydrographique a utilisé une évaluation détaillée des zones des sources essentielles du sous-bassin de la baie de Missisquoi, ce qui a été validé par la CMI.

L’évaluation a permis aux organismes ressources une meilleure compréhension des types et des emplacements des zones à cibler pour améliorer l’intendance des terres et réduire de façon significative les charges de phosphore dans la baie Missisquoi du lac Champlain.

L’étape de modélisation finale de la CQMT consistait à créer des outils pour simuler les effets des pratiques de gestion exemplaires, comme le travail de conservation du sol et les zones riveraines, pour la réduction du phosphore dans tout le bassin hydrographique. Ces outils de modélisation ont facilité la détermination de la réduction du phosphore requise pour chaque catégorie de source (comme les terres agricoles, les terres aménagées et les forêts) dans chaque cours d’eau se jetant dans le lac.

Alors pourquoi a-t-on défini des CQMT pour les sources du Vermont et non pour les sources de l’État de New York et du Québec? Les CQMT pour New York ont été définies en 2002 et elles restent en vigueur – la modélisation appuyant les nouveaux facteurs CQMT du Vermont tient compte des attributions pour New York de 2002.

La charge de phosphore peut contribuer à la prolifération des algues bleu vert dans certaines parties du lac Champlain. Crédit : PMVBPLC
La charge de phosphore peut contribuer à la prolifération des algues bleu vert dans certaines parties du lac Champlain. Crédit : PMVBPLC

Les CQMT pour le Vermont ont été mises à jour en raison d’une poursuite qui a contesté les CQMT de 2002 pour le Vermont, mais pas les CQMT pour New York. Aucune CQMT n’a été définie pour le Québec, parce que le processus de CQMT est inclus dans la U.S. Clean Water Act. Les contributions en phosphore du Québec dans la baie Missisquoi ont cependant été traitées en 2002 au moyen d’un protocole d’entente entre le Québec et le Vermont. Cette entente répartit la responsabilité de réduction du phosphore dans la baie entre les sources du Québec et celles du Vermont, et les entités mettent actuellement à jour l’entente maintenant que les CQMT ont été définies. Environ deux tiers de la charge totale de phosphore provient des sources du Vermont.

Les nouvelles cibles de réduction des CQMT de phosphore ont du mordant. Elles sont appuyées par l’adoption en 2015 par l’État du Vermont d’une loi historique (Loi 64) qui a significativement renforcé les exigences de réduction du phosphore pour les sources que sont les terres agricoles, les eaux pluviales, les routes de campagne et les forêts.

La Loi 64 fait partie d’un programme exhaustif pour réduire les apports de phosphore dans le lac Champlain au cours des deux prochaines décennies.

La qualité de l’eau dans la plus grande partie du lac Champlain est très bonne. La CQMT et le plan d’action du Vermont contribueront à l’amélioration des zones où une quantité excessive de phosphore continue de poser un problème. Crédit : PMVBPLC
La qualité de l’eau dans la plus grande partie du lac Champlain est très bonne. La CQMT et le plan d’action du Vermont contribueront à l’amélioration des zones où une quantité excessive de phosphore continue de poser un problème. Crédit : PMVBPLC

La restauration du lac est un lent processus qui exigera des efforts soutenus durant de nombreuses années, en particulier pour un lac de la taille du lac Champlain, mais l’EPA et les agences collaborant au projet croient que les éléments clés sont maintenant en place pour entraîner le rétablissement graduel de ce plan d’eau particulier.

http://www.ijc.org/fr_/blog/2016/08/16/new_vermont_lake_champlain_phosphorus_tmdls_completed/

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 2016


L’Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi vous invite à assister à son assemblée générale annuelle qui se tiendra le lundi 20 juin à 19h00 à Venise-en-Québec au Chalet des générations situé au 259, 16e Avenue Ouest.

Vous trouverez en pièce jointe le communiqué de presse ainsi que le projet d'ordre du jour.

Conservation Baie Missisquoi - 26e Assemblée générale annuelle


Conservation Baie Missisquoi
26e Assemblée Générale Annuelle
LE MERCREDI, 21 OCTOBRE 2015 À 19H30
Au Chalet des Générations à Venise-en-Québec 256, 16e Avenue Ouest (en arrière de l’hôtel de ville)

Approbation officielle du Plan directeur de l'eau 2015 du bassin versant de la baie Missisquoi


L'OBVBM est fier d’annoncer l’approbation officielle de son Plan directeur de l’eau (PDE) par le Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC).

Le PDE 2015 est maintenant disponible sur le site web de l'OBVBM : http://obvbm.org/pde

Les espèces exotiques envahissantes (EEE) - Outil de détection et Vidéos éducatifs


Nouvel outil de détection des EEE destiné au grand public

Sentinelle est un outil de détection des espèces exotiques envahissantes composé d’une application mobile et d’un système cartographique accessible sur le Web. Cet outil de détection permet de faire et de consulter les signalements des plantes et des animaux exotiques envahissants les plus préoccupants.

Voir le site du du MDDELCC sur les espèces exotiques envahissantes (EEE)
http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/biodiversite/especes-exotiques-envahissantes/index.asp

Communiqué de presse - 3 juillet 2015 - Suivi de la qualité de l'eau des plages


Afin d’assurer la sécurité des baigneurs, notamment dans les plans d’eau périodiquement affectés par des concentrations trop élevées d’algues bleu-vert et/ou de coliformes fécaux, il est essentiel que les gestionnaires de plages (exploitants et municipalités) effectuent un suivi régulier de la qualité de l’eau. Les usagers sont également invités à être vigilant et à respecter certaines consignes préventives.

Voir Communiqué en PDF

Liens

Les citoyens peuvent consulter la cote de qualité bactériologique de l’eau des plages participantes au programme Environnement-Plage sur le site du MDDELCC (voir au bas de la page par région).
http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/programmes/env-plage/index.htm

La responsabilité de surveillance des fleurs d’eau d’algues bleu-vert revient aux gestionnaires de plages, municipalités et aux usagers. Il demeure toutefois important de signaler les fleurs d’eau d’algues bleu-vert sur le site du MDDELCC à l’aide du formulaire de constat visuel :
http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/eau/eco_aqua/cyanobacteries/formulaire/formulaire.asp

La protection des usagers passe par la reconnaissance visuelle des fleurs d’eau d'algues bleu-vert.
http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/eau/algues-bv/categorie-fleur-deau.pdf

En présence d’une fleur d’eau d’algues bleu-vert, n’attendez pas un avis de santé publique pour y restreindre vos activités. La population est invitée à suivre les conseils de sécurité et à respecter les recommandations générales qui se retrouvent sur le Portail santé mieux-être du Gouvernement du Québec.
http://www.santé.gouv.qc.ca/conseils-et-prevention/algues-bleu-vert/

Des données à jour sur les algues bleu-vert ainsi que des avis pour la baignade dans la baie Missisquoi et le lac Champlain sont disponibles sur le site du Vermont Department of Health :
https://apps.health.vermont.gov/gis/vttracking/bluegreenalgae/d/

Sources de données sur la qualité de l’eau

Atlas interactif de la qualité des eaux de surface et des écosystèmes aquatiques - MDDELCC
http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/eau/Atlas_interactif/donnees_recentes/donnees_iqbp6.asp

Programme d’échantillonnage des tributaires - MRC Memphrémagog
http://www.mrcmemphremagog.com/gestion-du-territoire/environnement/programme-dechantillonnage-des-tributaires/

Réseau de surveillance volontaire des lacs - MDDELCC
http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/eau/rsvl/

Sites internet des Associations de lacs

Lac d’Argent : http://www.arpela.ca/
Lac Trousers : http://www.lactrousers.com/
Lac Long Pond : http://laclongpond.org/

Assemblée générale annuelle 2015

Assemblée générale annuelle de l'OBVBM

11 juin à 19h30

Salle communautaire de Sutton Junction 132, chemin Mont-Écho, Sutton

Ordre_du_jour_AGA_de_l_OBVBM_-_11_JUIN_2015.pdf

Revégétalisation des rives suite aux inondations du printemps 2011

 

Lire la suite

Bienvenue sur notre nouveau site Internet

L'OBV de la baie Missiquoi est fier de vous présenter son nouveau site Internet.

Lire la suite